Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

LE CHAT

De sa fourrure blonde et brune
Sort un parfum si doux, qu'un soir
J'en fus embaumé pour l'avoir
Caressé une fois, rien qu'une.

C'est l'esprit familier du lieu ;
Il juge, il préside, il inspire
Toutes choses dans son empire ;
Peut-être est-il fée, est-il Dieu ?

Quand mes yeux, vers ce chat que j'aime
Tirés comme par un aimant,
Se retournent docilement
Et que je regarde en moi-même,

Je vois avec étonnement
Le feu de ses prunelles pâles,
Clairs fanaux, vivantes opâles,
Qui me contemplent fixement.

Charles baudelaire,
Les Fleurs du Mal, 1857.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : mes petits bricolages et mes chats
  • mes petits bricolages et mes chats
  • : POINT DE CROIX - MES CHATS - MON QUOTIDIEN - HARDANGER - GRILLES GRATUITES -
  • Contact

Rechercher

Archives